Jan 10 2010

« Préhistoire » du Marché Commun.

Le Marché Commun avait débuté bien avant la signature du Traité du 18 avril 1951 (avec Schuman pour la France).

C’était en 1926 …

Cette année là, ce sont les industriels qui ont décidé.

En 1951 ce seront les Gouvernements, mais avec les mêmes industriels dans leurs dos.

30 septembre 1926

Un pacte d’entente international de l’acier est conclu entre les sidérurgistes de France, d’Allemagne, de Belgique et du Luxembourg – auxquels se joignent l’Autriche, la Hongrie, la Tchéquoslovaquie – puis en 1935, l’Angleterre et les U.S.A.

Ce quartel réglemente, par delà les frontières de production et les contigents de livraison de chaque membre, et institue un système de compensation financière entre eux.

Les copies de ce pacte se trouvent encore dans les archives des industries concernées, comme le CNPF (avant le MEDEF) où j’ai pu avoir accès.

En 1926, peu d’échos sur cet important évènement, encore mal connu.

En France, les problèmes principaux étaient la guerre du RIF et, surtout, une dramatique inflation.

 

Quelques années plus tard , détails troublants :

 

Suite au « Pacte » ou seulement à des erreurs techniques certes possibles à l’époque,

en 1943, Le Creusot (équivalent de Krupp) a été bombardé. Une grande partie de la ville écrasée et brûlée (bombes au phosphore). Mais pas les ateliers.

En 1942, la cible était la gare de triage de Villeneuve St-George. C’est Créteil, à 20 km qui a été touchée. Etc…

De la à en conclure que même pendant cette période ce « Pacte » continua de fonctionner, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas faute de preuves indiscutables.

 

Robert LOLLIOT