Oct 22 2017

Le drapeau européen

Trois choses à savoir sur le drapeau européen

1. Un drapeau qui n’a pas été créé pour l’Union européenne

Le drapeau bleu et or a été créé en 1955 par le Conseil de l’Europe. En 1983, le Parlement européen décide que ce même drapeau sera celui des Communautés européennes, qui deviendront l’Union européenne. Finalement, en 1985, il est adopté comme emblème par les chefs d’État et de gouvernement des États membres.

2. Cinq ans de débats et une centaine de projets d’emblème

En 1949, deux drapeaux se disputent la faveur des Européens : celui du Mouvement européen, un E vert sur fond blanc, et la croix rouge sur un disque d’or du Mouvement paneuropéen. Dans son livre Le drapeau de l’Europe (Besançon: Jacques et Demontrond, 1985), Robert Bichet, président du Comité ad hoc pour un emblème européen, raconte que Paul Reynaud, ancien président du Conseil français, trouvait que le E vert ressemblait à « un caleçon qui sèche sur un pré vert. »

Une grande enquête est alors lancée par le Secrétariat général du Conseil de l’Europe pour se doter d’un emblème : plus d’une centaine de projets sont proposés. En tout, les débats pour la création du drapeau dureront cinq ans.

3. Un fond azur mais combien d’étoiles ?

Très vite, en 1950, l’idée d’un fond azur et d’une étoile en or est proposée par Carl Raymon, un Allemand émigré au Japon. « Ce symbole d’un coin de ciel pur, évoquait la sécurité que représentait pour le monde une Europe pacifiée et unie », explique Robert Bichet. Problème : c’est aussi l’emblème du Congo belge.

Un drapeau azur à quinze étoiles en cercle finit par être adopté. Une étoile par pays membre. En effet, à l’époque, le Conseil de l’Europe comporte quatorze membres et un membre associé, la Sarre. Cette fois-ci, le problème est diplomatique : l’Allemagne ne reconnaît pas la Sarre comme État. En 1954, un comité ad hoc finit par trancher : ce ne seront pas quinze mais douze étoiles, « en leur donnant un sens, écrit Robert Bichet, purement symbolique de peuples ».