Déc 10 2009

Beaucoup de bruit pour rien !

On allait voir ce qu’on allait voir ! Le traité de Lisbonne enfin ratifié, la nomination du 1er Président permanent et du Haut représentant aux Affaires Etrangères allait permettre à l’UE de faire entendre les opinions et attentes des 27 états membres et de leurs 500 millions de citoyens.

Au lieu de cela, les marchandages et tractations secrets allèrent bon train pour désigner non pas un leader charismatique ,mais un expert en consensus, qui ne risquerait pas de faire de l’ombre à ceux qui l’adouberaient .

Quant au Haut Représentant aux Affaires Etrangères qui aurait du être particulièrement convoité , il échoit à une commissaire britannique pour des raisons purement politiques.

Le Président étant de droite , il fallait rééquilibrer à gauche tout en adressant un signe à la Grande Bretagne afin de l’ancrer un peu plus dans l’UE au moment où les conservateurs britanniques lui réitéraient  récemment leur hostilité .

Ce  dispositif  nettement influencé par le couple MERKEL / SARKOZY leur laissera , ils l’espèrent ,les mains libres , mais pour quoi faire ?

Prendront ils des initiatives permettant à l’Europe de s’exprimer haut et fort sur la scène internationale ?

Attention à ce que le quintette en place Président , Haut Représentant, Président de la commission , Président du Parlement et détenteur de la Présidence semestrielle ne privilégient pas leurs « pré carrés » avant de penser aux enjeux planétaires qui impactent l’avenir de l’Europe . C e serait comme dirait l’autre « un coup pour rien »

Pour le moment, et sous réserve d’une heureuse surprise , la montagne a somme toute accouché d’une souris .

 

Daniel PLATTEAU