Revenir à l’Association

AG du 30 mars 2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CITOYEN D’EUROPE

 30 MARS 2016

RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT GERARD CAUDRON

 

Le Président exprime d’entrée ses remerciements à Daniel Platteau qui assure la bonne marche de l’association, à Michelle Delabre et à Patrick Gabriel, ainsi qu’aux membres du bureau et aux partenaires particuliers de l’association (dont l’AJVAH).

 

Ensuite, M Caudron pose la question centrale : que signifie être européen aujourd’hui ? La réponse n’est pas facile et ce n’est pas nouveau. En effet, l’Europe a toujours eu le rôle de bouc émissaire avec l’exemple ancien de la PAC où d’une part, elle profite à la France et à ses agriculteurs tandis que d’autre part, la Grande Bretagne préfère privilégier les agricultures mondiales au détriment de la sienne et de la nôtre.

Autre exemple : les quotas laitiers qui imposaient une baisse des productions laitières par rapport à l’absorption des marchés ce qui, après avoir été abandonnée, a conduit à un effondrement des prix.

 

La situation s’aggrave aujourd’hui avec notamment les flux migratoire mal maitrisés. Résultat, s’il existe encore quelques discours pro-européens comme ceux que François Bayrou (et de Gérard Caudron) il restent à la marge (d’où un déséquilibre en terme de communication) et le risque de voir un jour l’Union Européenne éclater et avec elle un retour en force de nationalismes exacerbés.

 

Comment donc gérer la situation ? L’Europe c’est plus de 70 ans de paix « classique » : il faut le « crier » mais c’est une Europe sans politique et sans armes…, Du coup, à l’heure actuelle on n’est plus en phase avec les enjeux actuels. A cela s’ajoute, des lois qui profitent toujours aux plus riches…, un marché qui se fait au détriment du social et de l’enjeu européen.

Focus sur « un grand marché européen » : celui-ci impliquerait un marché enfin régulé par des règles sociales et fiscales. Le libéralisme sans règle ne donne en effet pas la liberté. Ce sont les lois qui donnent la liberté et qui libèrent.

 

Enfin si l’Europe a été une réussite en terme économique et de marché, celle-ci l’a mené à son inexistence politique actuelle. Autre exemple avec Schengen et sa libre circulation renforcée. Ce fut un grand progrès mais avec une condition : renforcer les contrôles et celui des frontières extérieures, ce qui ne fut pas le cas….

 

Aujourd’hui le problème des réfugiés fragilise encore davantage l’Union Européenne. Il faudrait plutôt s’intéresser au Sud de l’Europe et ses Etats, créer, peut être, une forme de confédération européenne Nord-Sud avec un grand marché (pour aider le sud à continuer à produire). Tout cela n’a pas encore été fait… Peut on encore le faire ? Peut-on amorcer une deuxième phase pour une Europe plus politique, économique, sociale faire un virage à nouveau vers une Europe citoyenne ouverte sur le Sud… ?

 

Que de chantiers si on veut éviter « la grande catastrophe !…. »

En résumé, l’idée européenne lancée avec courage dès le 9 mai 1950 par la déclaration Schuman (5 ans après une horrible guerre) qui a très vite conduit à la CECA (qui a communautarisé le charbon et l’acier dès 1950 entre 6 pays) qui a connu l’échec de la CED, (communauté européenne de défense) avant de signer le traité de Rome le 25 mars 1957 un traité qui a créé la CEE entre 6 pays.

 

Nous sommes aujourd’hui 28 Etats dans l’Union Européenne avec une monnaie l’Euro pour 19 d’entre eux et plusieurs pays « qui frappent à la porte ».

 

Jamais nous n’avons connu une telle Union de manière démocratique sur notre continent. Le bilan global est donc très positif : jamais en Europe nous n’avons eu dans notre Histoire une période de Paix aussi longue ! Mais elle a aussi d’énormes insuffisances : social, emploi, croissance, défense, concurrence régulée trop réduite…

 

Que les Européens sincères que nous sommes se battent pour l’Europe et pour que cette Europe soit effectivement « une autre Europe », sinon elle disparaîtra car, à l’échelle de l’Histoire, 60 ans c’est très court !

 

G Caudron

____________________________________________

Rapport d’activité 2015 de Citoyen d’Europe

Comme chaque année, nous avons été présents aux vœux de l’AJVAH et à un certain nombre de manifestations (type conférences) organisées par cette association avec laquelle nous travaillons depuis de nombreuses années.

AVRIL 2015 Une conférence a été organisée au Château de Flers avec comme intervenant Laurent CORDONNIER, universitaire et économiste, qui nous a captivé sur les tenants et aboutissants de la situation économique en Grèce, mais aussi avec sa description critique de certains mécanismes économiques utilisés, dépassant largement ce seul pays.
Un intervenant que je qualifierai d’exceptionnel par sa clarté et par la facilité avec laquelle il a mis l’économie à la portée de tous les participants.
Une soirée riche et pleine de précision, mais aussi de décontraction due à un intervenant sachant capter facilement l’attention de son auditoire.

MAI 2015 Nous pensions pouvoir visiter, le 9 Mai, les installations européennes de Bruxelles, mais avec 7 candidatures pour 1 seul véhicule, nous avons préféré annuler.
Il ne pouvait être question de choisir les participants.

SEPTEMBRE 2015 FOIRE AUX ASSOCIATIONS
Si elle s’est parfaitement déroulée en ce qui concerne les visiteurs que je qualifierai de « normaux », (nombreuses visites et questions, distribution de 90% de la documentation ), on peut dire pour rester sympa que les opposants à l’Europe sont parfois virulents et frisent même la paranoïa et l’ imbécilité, puisque l’un d’entre eux nous a insultés et même craché dessus en nous traitant de nazis . Ce personnage a été expulsé par la sécurité . On peut dire à ses amis : Bravo le débat d’idées …

En 2015, notre nombre de cotisations reçues à légèrement baissé (-18) dont 3 décès et 6 démissions . Nous avons toutefois enregistré 7 nouveaux adhérents . Le nombre d’adhérents « en stock » est de l’ordre de 175.

Nous avons écrit 4 nouveaux journaux et distribué ou envoyé 700 exemplaires.

A partir de la crise UE/GRECE ( février 2015) j’ai très sensiblement relancé le site en m’efforçant de coller à l’actualité, en élargissant bien entendu aux événements touchant l’ensemble des pays de l’UE.

Ce sont quasiment 250 articles ( 244) qui ont été intégrés au site par P MOYSON qui me demandait parfois si j’allais bientôt « lui foutre la paix » .

De 402000 connexions début février 2015 nous sommes passée à 580000 connexions en février 2016 et à 616000 à ce jour.

Pour 2016, il faudra que le futur CA qui sera présenté à vos suffrages tout à l’heure, trouve le moyen d’organiser de nouvelles conférences sur les nombreux sujets d’actualité en Europe.
Quelques idées comme l’éventualité du BREXIT ( avantages et/ou inconvénients),
peuvent être rapidement envisagées.
Le Président vous en dira sûrement un mot.

Je fais aussi appel aux bonnes volontés pour la prochaine Foire aux Associations, car nous trouvons souvent les 2 ou 3 mêmes personnes pour préparer et démonter le stand et le faire vivre le dimanche de 10h à 18h . Une participation au stand de 2h par roulement le dimanche nous permettrait de nous relayer et de faire de cette journée une charge moins lourde.

Je vous remercie pour votre attention

Daniel PLATTEAU